Lynda Despas, symbol de courage et persévérance dans sa communauté

Courage 1

Lynda Despas, une mère célibataire de 41 ans, vivait dans la capitale haitienne avec son fils dans une petite maison où elle dirigeait une petite épicerie. Lors du tremblement de terre du 12 janvier 2010, sa maison s’est effondrée sur elle et son fils. Ils ont été miraculeusement secourus, mais ils n’avaient plus aucun moyen de subvenir à leurs besoins dans la ville au milieu des décombres de leur vie passée. Lynda et son fils quittèrent Port-au-Prince avec uniquement les vêtements qu’ils avaient sur le corps pour retourner dans leur village natal de Béthel, dans la région des Matheux. Lynda persévéra et s’engagea rapidement dans des activités communautaires avec le Groupe des Femmes Vaillantes de Béthel (GFVB), une association dont l’objectif est d’appuyer les femmes de Béthel dans les domaines de l’alphabétisation, du développement communautaire et de l’agriculture, et qui rassemble environ 100 membres de sexe féminin. Son engagement et son leadership constituaient un exemple clair pour les autres, et aujourd’hui elle est la Présidente de cette association.

Sous le leadership de Lynda, cette même force et ambition pour un meilleur futur ont conduit le GFVB à travailler en 2011 avec le projet Feed the Future West/WINNER financé par l’USAID, en vue de recevoir une formation indispensable pour les membres de l’organisation dans les domaines suivants: pratiques agricoles améliorées, gestion des boutiques d’intrants agricoles (BIA) incluant la gestion des inventaires, les compétences commerciales, les compétences en leadership et la gestion de petites exploitations agricoles. « Avec l’appui de Feed the Future West/WINNER, les membres de l’association ont actuellement une conception totalement différente du travail agricole; ils le considèrent comme leur occupation principale en vue de supporter leurs familles et d’améliorer leur conditions de vie », explique Lynda. Grâce à ces formations, les membres ont pris conscience du rôle critique que les femmes peuvent avoir dans l’agriculture.

Le boutique d’intrants agricoles géré par le GFVB, bien que subventionné par Feed the Future West/ WINNER, travaille avec l’objectif de devenir entièrement géré et financé par l’association. En effet, avec une gestion et un contrôle d’inventaire plus efficaces, le GFVB possède maintenant 606.639.36 gourdes (environ $14.000) disponibles sur son compte en banque et est plus en mesure d’acheter les intrants directement des grossistes, ce qui réduit leur besoin de subventions. Récemment, Feed the Future West/WINNER a fait don à l’association d’une unité de traitement de céréales. Ceci permettra au GFVB de fournir des services de traitement aux membres de la communauté de Béthel et peut représenter des revenus d’environ $100 par jour au cours de la saison des récoltes.

Lynda a fait de grands progrès dans sa vie personnelle suite à ses efforts et à sa collaboration avec Feed the Future West/ WINNER. Grâce aux revenus gagnés dans le cadre de ses activités agricoles, Lynda a pu ouvrir un petit restaurant qui lui rapporte des revenus mensuels de 20.000 gourdes ($ 50). Avec ces revenus, Lynda peut se permettre d’envoyer son fils à l’école. Elle ajoute : « le projet Feed the Future West/WINNER m’a appris à gérer et à faire fructifier mon argent, et c’est exactement ce que j’ai fait ».

Cette mère célibataire a fait du GFVB une association-modèle dans la communauté de Béthel. Lynda explique que maintenant, « beaucoup d’autres associations me consultent, et me demandent des conseils ». Naturellement, une femme telle que Lynda a des aspirations encore plus grandes: Elle rêve de devenir Maire de Cabaret et déclare fièrement qu’elle veut « laisser sa marque dans le développement de la région ». Si le succès passé de Lynda donne une indication de son futur, il semble bien qu’elle aura un impact durable sur sa communauté.