«Agriculture, métier d’avenir», une émission radio télédiffusée, visant à promouvoir le développement agricole

Future Business

Le succès qu’a connu Michel Dorléan dans la commercialisation de fleurs est dû en grande partie à sa persévérance et à son courage, mais également à sa magnifique prestation à l’émission de radio et de télévision, réalisée par le projet Feed the Future West/WINNER, financé par l'USAID, et diffusée sur les ondes de la Radio Télé Métropole, une station émettant depuis la capitale haïtienne.

Depuis juin 2012, le projet a permis aux bénéficiaires et aux partenaires du secteur public-privé de partager leurs expériences avec le grand public dans le cadre d’une émission sur le réseau de la Radio télé Métropole. L’émission, « Agriculture, métier d’avenir », est conçue pour mettre en valeur les techniques agricoles préconisées par le projet FTF West/WINNER, de concert avec les instances gouvernementales et les partenaires du secteur privé.

Après sa participation comme invité spécial à l’émission «Agriculture, métier d'avenir», Michel Dorléan a reçu 75 appels téléphoniques et des visites de personnes de divers horizons dont des hommes et des femmes d'affaires, des gestionnaires et des propriétaires de boutiques de fleurs, des agriculteurs et des associations d'agriculteurs. Mieux encore, il a pu signer des contrats lui permettant de vendre la totalité de la récolte cultivée dans sa serre la saison précédente: «Je me souviens qu'après l’émission sur les innovations techniques en Juin 2012, j'ai été très surpris de l'effet qu'elle a eu sur les gens. Nous avons eu tant de visites, sans compter une augmentation exponentielle des ventes. »

Emmanuel Pierre, Directeur de la Coopérative Champyon de Kenscoff / Pétion-Ville (COPACK-PV), a également constaté les avantages dont bénéficie son organisation depuis sa participation à une émission qui mettait l'accent sur ​​la commercialisation: «Les avantages que nous bénéficions aujourd'hui sont principalement dûs à ma participation à l’émission radio télédiffusé du projet. Nous développons des partenariats solides avec des entrepreneurs qui ont communiqué avec nous après avoir regardé l’émission.» Après sa participation à l'émission, Emmanuel Pierre a confirmé que les ventes de produits agricoles ont immédiatement augmenté de 15% pour COPACK-PV. En outre, COPACK-PV et la société Fresh Snack ont récemment signé un contrat de deux tonnes de pommes de terre par semaine au prix de 55 000 gdes par tonne.

Ronald Champagne, Président de l'Association des Citoyens Progressistes pour le Développement de Duvivier (ACPDD), estime également que l’émission a eu un effet positif sur les téléspectateurs et les auditeurs: «Cette émission a eu un impact énorme sur les agriculteurs. Depuis notre participation à cette émission sur la Radio Télé Métropole, beaucoup de gens ont exprimé leur intérêt à se joindre à l’ACPDD. Plusieurs entrepreneurs nous ont également appelé pour discuter sur les possibilités d’une éventuelle collaboration.

À ce jour, 24 épisodes de l’émission «Agriculture, métier d'avenir» ont été diffusées à la télé, et 8 à la radio, avec plus de 60 000 téléspectateurs et 225 000 auditeurs.